[Vidéo] Trianon: La fumée envahit la région

You can also highlight the text to listen to it.

Soldats du feu, policiers, employés du centre commercial de Trianon et de Shoprite, habitants de la région, sans compter les proches de Dinesh Domah… Autant de monde à s’être amassé devant l’entrepôt de l’hypermarché durant toute la journée et la soirée d’hier, lundi 13 novembre.




D’un côté, les sapeurs-pompiers, les policiers, la SMF, la SSU et le GIPM. Et de l’autre, des proches de Dinesh Domah qui a été piégé par les flammes lorsque l’incendie a éclaté dimanche soir et des badauds.

Bon nombre des employés du centre commercial portaient leur uniforme. Certains avaient pris le chemin du travail à l’accoutumée, pas au courant que celui-ci allait fermer ses portes au public.

D’autres encore sont venus sur les lieux, inquiets du sort de leur collègue porté manquant. Une employée confie:

Lorsque j’ai appris la nouvelle, je ne pouvais imaginer l’ampleur de cet incendie. Je n’arrive toujours pas à y croire.

Durant la matinée, il y a aussi eu la visite des officiers du ministère du Travail et de l’Occupational Health & Safety Division. Mais également celle de Mahen Jhugroo, ministre des Collectivités locales, venu s’enquérir de la situation.

Quant au Divisional Fire Officer Dorsamy Ayacoutee, il se chargera d’informer la presse des progressions de l’exercice. Sauf que pendant de longues heures hier, la situation est restée quasiment la même. Du moins, jusqu’à ce qu’il ne commence à pleuvoir.

Toutefois, la pluie n’a rien fait pour arranger les choses. Ni pour les pompiers, ni pour les personnes incommodées par la fumée.

Loading...
Dinesh Domah

Dans l’après-midi, le médecin-légiste Sudesh Kumar Gungadin a fait le déplacement. Mais toujours pas de trace de Dinesh Domah.

Après une virée à Pellegrin, l’on constate que bon nombre de maisons ont les portes et les fenêtres fermées. La raison : la fumée incommodait les habitants, surtout lorsque le vent soufflait en direction de leur maison. Shyam Soogund, aux côtés de sa mère Lilowtee, 72 ans, nous confie:

On a des problèmes à respirer et il y a des enfants et des personnes âgées chez moi.

Plus loin, Vijay Jahree s’interroge sur le nombre de jours que cela prendra pour que la fumée disparaisse pour de bon.

Voir la vidéo: