Dix jours après son décès, Eddyssen Pachee a été inhumé hier matin, vendredi 6 avril.

Proches et amis sont venus rendre un dernier hommage à l’ex-habitant de Goodlands, âgé de 39 ans, décédé sur fond de brutalités policières alléguées.

Le convoi mortuaire a quitté son domicile pour se rendre au cimetière de Belmont, à Saint-Antoine. La fille du défunt nous a confié :

Toute la famille va se battre jusqu’à ce que justice soit faite.

C’est jeudi que le médecin légiste Jean Marie Berthézène a effectué la contre-autopsie d’Eddyssen Pachee. Comme son homologue mauricien, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, le Réunionnais a conclu que la cause probable du décès serait un oedème cérébral. Il a également révélé que la victime a bel et bien subi des brutalités.

Voir la vidéo :

YOUR REACTION?

Facebook Conversations