[Vidéo] France: Coup de feu durant le discours de François Hollande

You can also highlight the text to listen to it.

Un tireur d'élite a fait “une erreur de manipulation en changeant de position”, faisant deux blessés légers au moment où le président de la République prononçait un discours pour l'inauguration de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux, en Charente.




François Hollande

Plus de peur que de mal pour François Hollande, qui inaugurait la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux à Villognon, en Charente, ce mardi. Selon un journaliste du Figaro, présent sur place, une détonation a retenti au cours du discours prononcé par le président de la République sous un immense chapiteau dressé pour l'occasion, en présence de quelques centaines de personnes.

Selon nos informations, le coup de feu a été tiré accidentellement par un tireur d'élite spécialisé de protection de la gendarmerie nationale (PSPG) venu en renfort pour la sécurité de l'événement. Le gendarme, placé dans le dispositif de protection du côté du cocktail de réception sous chapiteau, a tiré avec son arme accidentellement, un peu à l'écart du lieu du discours du chef de l'Etat, à Villognon près d'Angoulême (Charente).

Deux personnes ont été légèrement blessés lorsque l'arme du militaire, à la sécurité mal enclenchée, a fait feu. La balle a frôlé le mollet d'une personne et fini sa course dans la jambe d'une autre. Personne d'autre n'a été évacué de la cérémonie après l'incident. «J'espère qu'il n'y a rien de grave» a demandé le chef de l'État, interrompant son discours quelques secondes. Puis, levant la main, il a simplement déclaré: «Je ne pense pas», avant de reprendre.

Le préfet de la Charente, Pierre N'Gahane, a précisé sur place à la presse que «les jours des deux blessés n'étaient pas en danger» et que «le procureur de la République avait été saisi et une enquête ouverte». Une enquête administrative a également été ouverte.

Loading...