[Vidéo] Explosion dans le métro de Londres: “Un acte terroriste” selon la police

You can also highlight the text to listen to it.

Une explosion a eu lieu ce vendredi matin à la station de métro Parsons Green, à Londres. Plusieurs passagers sont blessés.




La police avait prudemment évoqué un "incident". Elle considère dorénavant l'explosion qui s'est produite ce vendredi matin à la station de métro Parsons Green, à Londres, comme un acte "terroriste". "Nous sommes au courant que plusieurs personnes ont été blessées", a déclaré la police dans un communiqué. Neil Basu, un responsable de l'anti-terrorisme, a ajouté qu'il qualifié lui aussi l'incident d'acte "terroriste". Le gouvernement a convoqué une réunion d'urgence. 

Selon des témoins cités par le journal The Sun, cette explosion a eu lieu à l'heure de pointe, vers 8h20 dans une rame du métro qui venait de s'arrêter dans cette station du sud-ouest de la capitale britannique. Elle a blessé des passagers, brûlés au visage. 

Loading...

"Nous sommes au courant d'un incident à la station de métro de Parsons Green. Des policiers sont sur place", a tweeté la police de la ville. Les services d'ambulance londoniens ont également indiqué se trouver sur place.

"Nous avons été appelés à 8h20", ont précisé les services ambulanciers, ajoutant avoir envoyé sur place "de multiples équipes" dont du personnel entraîné à intervenir dans des conditions dangereuses.

Un sac en plastique brûlé

Des photos diffusées sur Twitter montrent dans la rame de métro, un sac en plastique du supermarché brûlé, avec un seau à l'intérieur. Des fils électriques en sortaient. La police n'a pas confirmé qu'il s'agissait d'une bombe. Mais un témoin a déclaré à la BBC qu'il y avait entendu un "bang" et vu ensuite un "mur de feu" dans la rame de métro bondé. Une autre vidéo montre le sac, posé devant une porte et à côté des sièges, dans la rame de métro.

Un voyageur, qui se trouvait à 10 mètres de l'engin, explique à la BBC qu'il a entendu un "boom": "Quand j'ai regardé, il y avait des flammes autour de nous. Les gens ont commencé à courir, mais nous avons eu la chance de nous arrêter à la station et que la porte s'ouvre." Il décrit une scène de panique, avec des voyageurs qui se poussaient pour s'échapper.  

Une passagère indique sur Twitter qu'elle est "sauve", mais qu'elle a couru comme jamais dans sa vie. Les autorités anglaises demandent d'éviter le secteur.

Environ une heure après l'incident, les environs de la station étaient bouclés par la police, qui a dressé un cordon de sécurité et posté des hommes équipés de fusils d'assaut. 

Cet incident intervient dans un contexte de menace terroriste après une vague d'attentats revendiqués par le groupe djihadiste Etat islamique ces derniers mois au Royaume-Uni. En mai, un kamikaze se fait exploser au concert d'Ariana Grande à Manchester, faisant 22 morts. Moins d'un mois après, le 3 juin, 7 personnes perdent la vie dans deux attaques, sur le London Bridge et à Borough Market.