Yovanee Sungalee, pompier: “Accident, incendie... nanyen pas arrête mwa”

You can also highlight the text to listen to it.

Secourir les gens en détresse, c’est sa passion depuis toujours. Et Yovanee Sungalee en a fait son métier.




Yovanee Sungalee

La jeune femme de 25 ans est pompier depuis presque un an. Comme ses collègues au centre commercial de Trianon, depuis dimanche 12 novembre, elle aussi n’a pas hésité à se jeter à corps perdu dans ce terribe incendie.

Petite, Yovanee se voyait déjà en uniforme. En janvier, elle apprend que l’équipe des pompiers recrute des femmes. Sans hésiter, elle décide de franchir le cap.

Loading...
Yovanee Sungalee

Malgré la motivation qui l’animait, tout n’a pas été rose pour elle. La formation a été rude. Mais elle ne s'est pas laissée faire. La jeune femme est aujourd’hui basée à Curepipe. Elle dit ne pas réfléchir à deux fois avant de s’engager sur le terrain:

Mo content lor terrain. Accident, incendie... nanyen pas arrête mwa.

Les émotions et les sentiments quand on est pompier, il faut savoir les gérer ou les mettre de côté, confie-t-elle.

Ena bann la vie en jeu. Donc, nous bizin foncer.

Yovanee Sungalee

Sans oublier de garder en tête les mesures de sécurité.

Il faut quand même assurer ses arrières.

Et d'ajouter qu'avoir une attitude positive quand on vole au secours de quelqu’un est primordial.

Il faut avoir l’esprit d’un vainqueur, qu’importe la situation. Sans cette mentalité, c’est extrêmement difficile d’accéder aux lieux où on a besoin de vous.

Yovanee Sungalee

Yovanee Sungalee déteste entendre les gens dire que les femmes ne sont pas aussi douées que les hommes.

Je suis là pour démontrer que les femmes sont tout aussi capables de faire de grandes choses sur le terrain.

En tout cas, grâce à son travail, la jeune femme voit la vie autrement. Elle en apprend un peu plus sur sa valeur et sa fragilité, jour après jour…