Viol sur une touriste de 17 ans - Le suspect : “Li ti d'accord pou gagne rélation ar mwa”


Kovilen Moorghen, un habitant de Baie-du-Cap, a été arrêté par la police et est sous le coup d’une inculpation provisoire de sodomie commise samedi sur une touriste britannique, âgée de 17 ans. Il affirme que cette dernière était consentante au moment des faits.




Kovilen Moorghen

Cela fait deux semaines que cette étudiante britannique et ses proches se sont installés au Tamassa Resort, sur le littoral sud du pays.

Vendredi soir 4 août, elle a dîné avec ses parents, puis, avec une amie de 18 ans, également en vacances dans l’île.

Ensuite, elles se sont toutes deux rendues à la discothèque de l’établissement hôtelier.

D'après la victime, après un tour sur la piste de danse, elles se sont installées au bar. Elle aurait été vite repérée par le barman, Kovilen Moorghen:

Il m’a fait un clin d’œil. On a ensuite engagé la conversation. Il nous a offert à boire, à moi et à mon amie. Un peu plus tard dans la soirée, il m’a dit de venir faire un tour avec lui à l’extérieur de l’hôtel. Mais je n’y suis pas allée.

Loading...
La victime présumée.

Selon la jeune femme, le barman leur a offert un verre d’alcool à chacune d’elle:

Quand j’ai fini mon verre, je ne me suis pas sentie bien. Je suis alors partie aux toilettes. Une fois aux toilettes, j'ai été poussée par le barman. Par la suite, il m'a violé.

Sa besogne terminée, le barman est reparti, selon elle. Elle a été examinée par un médecin de la police.

La victime et sa famille quitteront le pays le 14 août.

Le suspect.

Kovilen Moorghen, 24 ans, a été arrêté au cours de la journée de samedi. Interrogé sur les accusations portées par l’étudiante mineure, il nie. Cependant, revenant sur cette soirée, il a soutenu qu’il est bien parti avec la victime aux toilettes:

Li ti d'accord pou gagne rélation ar mwa. A auken moment mo pan viol li.

Dimanche, il a comparu devant la Bail and Remand Court sous une accusation provisoire de sodomie. La police a objecté à sa remise en liberté provisoire. Le jeune homme devra de nouveau comparaitre ce lundi en cour de Savanne. Il sera examiné par la suite par un médecin de la police.

Le barman a soutenu qu’il envisage de solliciter les services d’un avocat.