[Vidéo] Monseigneur Maurice Piat, le deuxième Mauricien à être nommé cardinal

Plus de 50 000 personnes se sont rendues à la montagne des Signaux à Port-Louis pour la messe du nouveau cardinal, Monseigneur Maurice Piat, arrivé tout juste du Vatican jeudi.




En présence des évêques, prêtres et autres représentants religieux de la zone, il a remercié les Mauriciens pour leur soutien et raconté avec humour son ordination et les conseils donnés par le pape François.

Loading...

"L’image de Dieu, c’est le pardon, la compassion et l’écoute", a-t-il rappelé, avant d’évoquer une problématique grandissante à l’Île Maurice, celle de la drogue. Évoquant la souffrance des consommateurs et de leur famille, il a appelé à la prévention et l’écoute plutôt que la punition: "Marcher avec eux et leur donner l’amour gratuit, c’est une grande puissance".

Monseigneur Gilbert Aubry

Un premier message fort en tant que cardinal. Monseigneur Gilbert Aubry, également présent, a cité Monseigneur Maurice Piat: "Être cardinal, ce n’est pas un honneur mais une lourde responsabilité".

C’est la deuxième fois qu’un Mauricien est nommé cardinal ; le premier était Monseigneur Jean Margéot, en 1988. Cardinal Piat est né en 1941 à Moka. C’est à l’âge de 14 ans qu’il ressent le désir d’être prêtre. Il entre dans le noviciat à l’âge de 20 ans et fait sa profession religieuse en Irlande en 1962. Il obtient ensuite une licence dans une université à Dublin. C’est à Rome qu’il devient prêtre en 1970. Il gravit les échelons et fait plusieurs voyages avant d’être nommé évêque de Port-Louis en 1993.

Plusieurs personnalités politiques présentes

Plusieurs personnalités politiques présentes

Le Premier ministre par intérim, Xavier-Luc Duval, les vice-Premiers ministres Showkutally Soodhun et Ivan Collendavelloo, l’Attorney General, Ravi Yerrigadoo et la Private Parliamentary Secretary, Roubina Jadoo ont assisté à la messe d’action de grâce. Le leader de l’opposition Paul Bérenger avait également fait le déplacement.




Loading...