Vente de briyani: Star Deg dénonce un concurrent

You can also highlight the text to listen to it.

Excellent Dish, un concurrent de Star Deg, aurait exploité la marque de ce dernier pour fournir et vendre du briyani. C'est la raison pour laquelle Mohammad Belall Jauffurally, propriétaire de Star Deg, crie à la concurrence déloyale




Mohammad Belall Jauffurally s'est tourné vers la Cour suprême pour obtenir justice. Cet homme de 45 ans, qui vend du briyani à la rue Desforges, Port-Louis, a découvert le pot aux roses lors d'une livraison, le 26 juin, à l'occasion de la fête Eid.

Excellent Dish devait prendre le briyani de Star Deg à 10 h 30, et le vendre au centre commercial Jumbo, à Phoenix. Or, la commande a été récupérée à 13 h 30.

Le propriétaire de Star Deg a appris plus tard qu'Excellent Oish a fourni et vendu du briyani à 10 h 30 comme prévu. Le commerce a fait croire aux clients que ce briyani provenait de Star Deg. Sauf que, selon le plaignant, ce n'est pas le cas.

Loading...
Mohammad Belall Jauffurally

Mohammad Belall Jauffurally allegue aussi qu'Excellent Dish a fourni du briyani à 300 personnes. Cela, pour le compte du ministere des Coopératives, en utilisant la marque Star Deg.

Face à cette situation, le propriétaire de Star Deg a réclamé un ordre d'injonction intérimaire contre Excellent Dish et Abdool Gaffor Johoree. Il a aussi demandé que les deux défendeurs soient interdits de commercialiser ou d'exploiter des panneaux indicateurs similaires à Star Deg.

Le plaignant a obtenu gain de cause devant la Cour commerciale. Les défendeurs devront venir s'expliquer.