Ouf de soulagement pour le Dr Sanjiv Babooa, l’ex-Registrar de l’université de Technologie de Maurice (UTM).
Sanjiv Babooa (à dr.) et son avocat.

Il a échappé à la prison. En effet, sa peine d’un an d’emprisonnement a été commuée en travaux communautaires. La magistrate Razia Jannoo-Jaunbocus a communiqué sa décision, hier jeudi 19 avril, en cour intermédiaire.

Le 29 mars, Sanjiv Babooa avait été trouvé coupable sous quatre chefs d’accusation d’abus de pouvoir dans l’exercice de ses fonctions. Sous trois autres accusations, la cour lui avait accordé le bénéfice du doute.

Sanjiv Babooa, 43 ans, actuel directeur de la Mauritius Maritime Training Academy, était poursuivi en cour intermédiaire par l’ICAC sous sept accusations de public official using his office for gratification. Il lui était reproché d’avoir accordé des augmentations injustifiées à de nouvelles recrues. Des rémunérations que la magistrate avait jugées hors normes, car elles n’avaient pas été approuvées par le Staff Committee et le Board of Governors.

Le Dr Sanjiv Babooa a également été reconnu coupable d’avoir recruté des personnes n’ayant pas les qualifications requises. Il était défendu par Me Vijay Runghen.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations