Un patient retrouvé mort dans la salle de bains de l’hôpital Jeetoo

You can also highlight the text to listen to it.

Triste début d’année pour la famille de Dario Jocelyn Mootee. Le corps sans vie de cet homme de 57 ans a été retrouvé dans la salle de bains de l’hôpital Jeetoo, lundi 1er janvier.




Dario Jocelyn Mootee

Selon la soeur de la victime, Marie Olivy Ramtanoo, Dario a été victime d’une négligence médicale. Elle a ainsi porté plainte au poste de police de l’hôpital et a réclamé une autopsie. Celle-ci a révélé que le quinquagénaire est décédé d’une crise cardiaque.

Ce sont ses deux soeurs Claudette Hahang et Marie Olivy Ramtanoo qui ont fait la découverte macabre. Cela, alors qu’elles étaient venues rendre visite à leur frère, admis en salle pour avoir subi une opération il y a quelques jours. Elles racontent qu’elles ont trouvé cela étrange que Dario ne soit pas dans son lit. Et sont alors allées questionner l’infirmière en charge. Claudette Hahang et Marie Olivy Ramtanoo se sont toutes les deux mises à le chercher.

Loading...

Quelques minutes plus tard, c’est l'effroi. Leur frère gisait sur le sol de la salle de bains de l’hôpital. Elles sont catégoriques : Dario est décédé suivant une négligence médicale. Car, vu son état de santé, il aurait dû être accompagné pour se rendre à la salle de bains.

Pour sa part, la nièce de Dario Jocelyn Mootee, Karine Hahang, souligne que ce dernier était admis à l’hôpital Jeetoo depuis le 8 décembre pour se faire opérer d’une grosseur au ventre.

Li ti sous observation pendant inpé zours. Mais vers lé 29 décembre, linn commence faire ene la fièvre fort. Dépi ca, li ti affaibli net.

Ce qui révolte Karine Hahang, c’est le fait de savoir que Dario s’est rendu tout seul dans la salle de bains.

Le fait ki personne pann trouve li sorti lor lili ek ki mo mama ek mo matante kinn rétrouve so lécorps, li inhumain. So lécorps ti frais net lé 1er janvier so gramatin. Ca v dire li ti mort in gagne plis ki 2 heures temps ek staff médical pann même rémarque so absence.

Karine Hahang ajoute :

Le fait que mon oncle soit mort d’une crise cardiaque est une nouvelle choquante pour la famille. Depuis qu’il était à l’hôpital, son médecin n’a rien révélé sur son état cardiaque, sachant qu’il allait subir une opération. Tous ces facteurs auraient dû être pris en considération.

Nous avons contacté Jameer Eadally, l’attaché de presse du ministère de la Santé. Ce dernier souligne que Dario est bel et bien décédé d’une crise cardiaque. Avant de préciser qu’il n’y a pas de négligence médicale.