Tranquebar: Une septuagénaire battue par sa belle-fille

You can also highlight the text to listen to it.

Elle vit un véritable calvaire depuis qu’elle habite chez son fils.




Une habitante de Tranquebar, âgée de 72 ans, allègue avoir été agressée à coups de rondin par sa belle-fille, dimanche 12 novembre. Elle a porté plainte au poste de police de Pope Hennessy et a été admise à l’hôpital Jeetoo.

Nous sommes allés à la rencontre de la septuagénaire. Elle a reçu quatre points de suture à la tête. Elle raconte:

Dimanche gramatin, mo garçon, mo belle-fille ek ene zot camarade ti p bwar la bière ensam. Zonn dire mwa vin bwar ar zot mais mon réfusé parski mo ti bizin sorti.

Loading...

Or, en rentrant chez elle, la vieille dame aurait remarqué que son fils s’adonnait à des “jeux sexuels” avec sa femme devant leur ami. Elle confie:

Mon gagne ene choc. Mon dire zot arrête ca toute suite. Mais mo belle-fille in encolère. Li dire mwa: “Ki to veille mwa ?”

La belle-fille, âgée de 45 ans, aurait alors pris un rondin et aurait agressé la septuagénaire à la tête, aux bras et au dos:

Linn donne mwa ene kout poing dans mo figir. Mo néné in commence saigner. Linn dire mwa li pou avoy dimounes pou batte mwa. Mon sorti dépi dans lakaz la lerla.

En chemin, elle a appelé son petit-fils qui l’a transportée à l’hôpital. Selon la présumée victime, son fils lui avait dit de venir habiter chez lui après qu’elle a passé deux ans dans un couvent. La septuagénaire raconte:

So femme pas travaille ek mo bizin donne li l'argent pou li nourri mwa. Li habitué batte mwa.