Trafic de drogue en Angleterre: Deux Mauriciens reconnus coupables

You can also highlight the text to listen to it.

“It worked so ‘beautifully’ and we only got to know about this conspiracy when it went wrong and when a bag was intercepted”, résume le procureur de la Kingston Crown Court, Me Timothy Probert-Wood.




Joysen Jhurry (à g.) et Preetam Mungrah travaillaient comme bagagistes à Heathrow.

Après huit semaines, le procès pour trafic de drogue intenté à deux Mauriciens à Londres a pris fin, jeudi 5 octobre.

Joysen Jhurry avait plaidé coupable depuis le début du procès car il y avait trop de preuves contre lui.

Preetam Mungrah a lui aussi été reconnu coupable par la cour. Sa sentence sera prononcée ultérieurement.

Loading...
Les deux Mauriciens avaient pour mission de transférer des valises de cocaïne d’une valeur de Rs 450 millions entre le Brésil et la Grande-Bretagne.

Me Timothy Probert-Wood a expliqué à la cour que ce trafic ne datait pas d’hier. La National Crime Agency a monté une opération d’envergure longue de plus de 18 mois pour pouvoir démanteler ce réseau de drogue.

Les deux Mauriciens avaient pour mission de transférer des valises de cocaïne d’une valeur de Rs 450 millions entre le Brésil et la Grande-Bretagne. Leur mode opératoire était bien huilé.

Ils coordonnaient l’extraction de la valise truffée de drogue de l’International Bagage Conveyor Belt. Ils plaçaient la valise sur le tapis roulant des vols domestiques. Ce faisant, ils s’assuraient que le bagage évitait tout contrôle douanier.

La valise était ensuite réceptionnée par un passeur de drogue de Heathrow qui l’acheminait vers d’autres villes anglaises.