Temps de prière réclamé pour les policiers de foi musulmane

You can also highlight the text to listen to it.

Le Muslim Citizens Council demande au Commissaire de police Mario Nobin de permettre aux policiers de foi musulmane d’assister à la prière du vendredi (Jummah).




Une lettre a été adressée dans la journée du mardi 7 novembre au bureau du commissaire de police, au vice-Premier ministre, Showkutally Soodhun, à la ministre de l’Égalité du genre et du Développement de l’enfant, Fazila Jeewa-Daureeawoo et au ministre de la Santé Anwar Husnoo.

Loading...

Les représentants du Muslim Citizens Council soutiennent que la Constitution contient des provisions permettant à tout citoyen de pratiquer sa religion.

Depuis quelque temps, le conseil dit avoir pris connaissance que plusieurs recrues de la force policière, ainsi que d’autres policiers, ne bénéficieraient plus du Time-Off pour les prières du vendredi. Dans certains cas, les recrues ont dû utiliser leurs casual leaves, chaque semaine pour aller prier.

L’inspecteur Shiva Coothen, du service de presse de la police, affirme que c’est mercredi après-midi que le Mario Nobin a accusé réception de la lettre et le problème a été réglé le même jour. Il n’a pas souhaité donner plus de détails.