TEC : Le président accusé d'abus de pouvoir

You can also highlight the text to listen to it.

Voitures de fonction, secrétaire… Surendra Bissoondoyal aurait abusé de son pouvoir en tant que président de la Tertiary Education Commission (TEC), afin de bénéficier de facilités auxquelles il ne serait pas éligible.




Surendra Bissoondoyal

En effet, il utiliserait le véhicule trois à quatre fois par semaine pour l’aller-retour à sa résidence et aurait une secrétaire.

Surendra Bissoondoyal agirait également comme le Chairman of Staff Committee. Ce qui serait contraire à l’éthique.

Interrogé, il réfute ces allégations. Il précise que la voiture officielle est utilisée uniquement pour se rendre à des réunions à la TEC et aux fonctions officielles. De plus, il n’aurait pas de bureau.

Selon Surendra Bissoondoyal, le président du board de la TEC est aussi celui du Staff Committee.

Cela a toujours été le cas.

Au ministère de l’Éducation, on se réserve le droit de commenter cette affaire à ce stade.