Surinam: Un “longaniste” accusé de viol... par un de ses pairs

You can also highlight the text to listen to it.

À Surinam, c'est un nom connu, un nom qui résonne dans toutes les maisons car c'est bien le seul “traiteur” que l'on va voir si on veut s'adonner à la magie noire.




Son seul concurrent dans la région habite à deux pas de chez lui, mais ils ne s'entendent pas bien. Ils ne sont pas rivaux, mais des “ennemis mortels”.

Ajay* a hérité de cet art de sa famille tandis que son rival, Jacques*, lui, est spécialiste en voodoo créole. Ajay nous raconte:

Loading...

Jacques et moi, on ne s'entend pas très bien mais il connaît mon parcours astrologique et il se sert de ça pour m'attaquer à chaque fois qu'il perçoit que je suis faible spirituellement. Il a inventé une histoire avec l'aide d'une de ses fidèles pour me priver de mon gagne-pain.

Jacques ne l'entend pas de la même oreille. Il témoigne:

Ca batiara la viol femme après li dire p mette fausse accusation contre li ? C'est li ki p envi kokain mo gagne-pain parski li p gate mo réputation dans l'endroit.

La police a initié une enquête.

* prénoms modifiés