Shoprite: Dinesh Domah était formé en cas d’incendie mineur

You can also highlight the text to listen to it.

Il était un “firefighter pour les petits feux”. Dinesh Domah, qui est resté prisonnier des flammes à Shoprite depuis dimanche, travaillait dans l’hypermarché depuis sept ans.




Dinesh Domah

Selon Oormeela Jawaheer, la Health & Safety Officer de l’établissement, il avait suivi une formation pour “maîtriser de petits feux”. Le jeune de 24 ans avait suivi des exercices d’évacuation en cas d’incendie avec d’autres employés.

On leur a dit : ‘‘Vous n’avez que deux minutes pour essayer d’éteindre le feu. Si vous n’y arrivez pas, sortez’’.

Face aux foyers d’incendie, Oormeela Jawaheer pense que Dinesh Domah aurait peut-être rebroussé chemin pour sortir mais se serait effondré en route à cause de la fumée.

Loading...

C’est la CID de la division Ouest qui a la responsabilité du dossier. Elle attend en priorité le rapport du Chief Fire Officer. L’équipe dirigée par le surintendant de police Daniel Monvoisin, sous la supervision de l’assistant commissaire de police Anil Kumar Dip, veut connaître l’origine de cet incendie.

La police a commencé à prendre les témoignages de ceux qui étaient dans l’entrepôt au début du sinistre. Les policiers ont aussi interrogé les responsables de Health and Safety de Shoprite et les parents de Dinesh Domah.

Ce n’est qu’après que l’incendie aura été maîtrisé et les lieux sécurisés que la police scientifique pourra accéder à l’entrepôt et collecter des indices.

Une source policière déplore que les enquêteurs ne sont jusqu’ici pas équipés pour faire face à la situation. Avec la fumée toxique qui émanait du bâtiment, c’est avec des masques chirurgicaux que les policiers se sont rendus à Trianon.

Par ailleurs, les parents de Dinesh Domah n’ont, eux, pas voulu parler à la presse. La mère a indiqué qu’elle était stressée.