Saisie record de 135 kilos d’héroïne: Le suspect quitte le pays la veille de l’opération


Les limiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) et les officiers de l’Anti-Narcotics section de la MRA avaient été informés qu’une grosse cargaison de drogue était arrivée au port il y a quelques jours.




Il a fallu l’intervention des membres de la Special Mobile Force (SMF) et des techniciens de la douane pour découper les cylindres à l’aide d’une scie électrique.

Ils savaient également que la cargaison se trouvait dans l’un des conteneurs en provenance d’Afrique du Sud. Le patron de l’ADSU, le DCP Bhojoo, est revenu en détails sur cette opération qui a conduit son équipe et celle de la MRA à la saisie de 135 kilos d’héroïne dont la valeur marchande est estimée à Rs 2 milliards.

Loading...
Même les chiens renifleurs mis à contribution dans cette opération n’ont pu détecter la présence de cette drogue.

Jeudi 9 mars. Les limiers de l’ADSU décident de vérifier le conteneur. Au cours d’une minutieuse fouille, ils découvrent six boîtes dans lesquelles se trouvent six cylindres compresseurs. Les enquêteurs avaient eu la confirmation que la drogue se trouvait dans des cylindres. Même les chiens renifleurs mis à contribution dans cette opération n’ont pu détecter la présence de cette drogue. Sans doute à cause du métal.

Les enquêteurs avaient eu la confirmation que la drogue se trouvait dans des cylindres.

Étant donné qu’ils étaient tous scellés, il a fallu l’intervention des membres de la Special Mobile Force (SMF) et des techniciens de la douane pour les découper à l’aide d’une scie électrique.

C’est là que nous avons découvert dans chacune des cylindres, entre 18 à 20 kilos de drogue dans des sachets en plastique.

Au total 135 kilos d’héroïne. A la suite de cette saisie record, les enquêteurs ont obtenu des informations à l’effet que la personne impliquée dans l’importation de cette drogue avait quitté le pays en catimini la veille.

Source: Info Maurice