Saint-Pierre: Une famille menacée de mort et agressée par des gros bras

You can also highlight the text to listen to it.

Il vit dans la peur. Rakesh Gungabissoon, 42 ans et domicilié à l’Agrément, Saint-Pierre, dit avoir été menacé de mort par deux frères de la localité.




Gian Gungabissoon

Ils ne sont pas en bons termes depuis longtemps pour une affaire de construction d’un barrage. La présumée victime, un entrepreneur, a porté plainte au poste de police de Saint-Pierre hier, mardi 9 janvier. 

Rakesh Gungabissoon a relaté aux policiers que des individus, parmi des gros bras, auraient débarqué chez lui dans la soirée de lundi, armés de revolver et de sabres, pour le menacer de mort. Selon le quadragénaire, les deux frères en avaient après lui car il avait porté plainte pour agression contre eux.

Zot ti p intimide mwa pou mo rétire mo plainte. Par peur, monn bizin faire li parski mo ena zenfants ek mo madame reste tousel lakaz kan mo al travaille.

Et d'ajouter :

Lundi, sept dimounes in débarque kot mwa pou demander si monn rétire plainte la. Monn dire zot oui. Même ca, zot ti p al batte mwa. Mais kan zonn trouve caméra surveillance dans mo lakaz, zonn rétracté. Zot in ménace pou touy mwa.

Il raconte que les malfrats se sont ensuite rendus chez son père Gian Gungabissoon, 72 ans, qui habite à quelques mètres de chez lui. Les individus l'auraient roué de coups. Ce dernier, blessé à la tête, a reçu des soins à l’hôpital Victoria. Gian Gungabissoon a eu les côtes et la mâchoire fracturées.

Lors de la bagarre, les deux frères de Rakesh Gungabissoon ont aussi été blessés. Ils ont reçu des soins avant de regagner leurs domiciles.