Restauration : Le Petit Bistrot, nouvelle escale gourmande à Ébène

You can also highlight the text to listen to it.

Ouvert depuis décembre, Le Petit Bistrot est une nouvelle adresse idéalement située dans le centre commercial d’Ébène où on peut manger vite, mais bien. Café, milkshakes, pâtes, pizza et burgers, voilà les principaux plats à la carte de ce sympathique bistrot.




En ce samedi matin, nous avons porté notre choix sur un burger au foie gras, accompagné de frites. Le prix (Rs 350) peut rebuter certains mais détrompez-vous, car c’est un vrai délice.

Originaire d’Australie, la viande est hachée et transformée en un épais burger moelleux et juteux. Bruno Pitchen, le directeur, nous explique :

En termes de rapport qualité prix, c’est difficile de trouver mieux ailleurs. Ici, tout est fait maison car nous voulons offrir un certain niveau de qualité à nos clients. Nous fabri- quons nous-mêmes nos burgers.

Loading...

Et la qualité est au rendez-vous. Le foie gras, légèrement caramélisé avec sa délicate compote d’oignons, se marie fort bien au burger.

En cette période caniculaire, le déjeuner s’accompagne d’un Brain Freeze. Concoctée par Bruno, cette boisson ultra rafraîchissante, à base de glace pillée, se décline en trois versions : Mojito, blueberry, strawberry et lemon.

Nous avons opté pour la version Mojito. Légèrement verdâtre, on sent de la menthe, du citron et du lait. Pour le reste, on ne veut rien nous dire...

Ceux qui n’aiment pas les burgers peuvent opter pour des pâtes au poulet et champignons (Rs 265), pâtes au poulet et crevettes, une pizza au poulet et jalapeno, une pizza 4 fromages, une salade grecque ou encore les blancs de poulet grillés au miel + frites (Rs 275), les paninis ou même les ‘australian pies’.

Bruno Pitchen (à g.)

Bruno Pitchen, le directeur n’en est pas à son premier essai dans le monde de la restauration. Ayant vécu quatre ans en Afrique du Sud et 20 ans en Australie, il a fait ses premières armes au Starbucks de Sydney et chez Gloria Jean’s à Durban.

Il rentre à Maurice au début des années 2000 avec une centrifugeuse dans ses valises et se lance dans l’entrepreneuriat. Il débute par un ‘juice bar’ à Èbène dans sa fameuse “calèche en bois”.

Quelques années plus tard, la calèche devient kiosque et petit à petit l’oiseau fait son nid. Au jus, il ajoute du café. Puis, en 2011, il ouvre Le Petit Café d’Ébène au premier étage du complexe commercial. La suite c’est Le Petit Bistrot. Il est ouvert du lundi au samedi.