Post-démolition à Barkly: Un clown pour redonner le sourire aux enfants

You can also highlight the text to listen to it.

La thérapie par l’art du rire. Pari réussi pour l’Israélien Sharon Juhl.




Loading...

Celui qui, depuis dix ans, a fait sien le métier de clown, plus particulièrement celui de clown hospitalier, était à Résidence Barkly, hier mercredi 6 septembre. Une parenthèse bien accueillie par les enfants du quartier, après le passage traumatisant des bulldozers, des policiers et des blindés. Sharon Juhl, qui est chez nous depuis un an et demi, raconte:

Après les événements désastreux, je veux rassembler les gens. C’est mon cadeau aux enfants.

Les habitants, ravis, ont eu droit à une heure de spectacle.