Polémique: Révision du code vestimentaire pour les passagers de Saudi Airlines

You can also highlight the text to listen to it.

Saudi Airlines effectuera son premier vol vers Maurice le 14 septembre prochain. En attendant, la compagnie d’aviation se retrouve, depuis quelques jours, au centre d’une polémique, révélée par plusieurs sites d’informations, dont la BBC.




Saudi Arabian Airlines, ou Saudia, la compagnie aérienne d’Arabie Saoudite, a averti ses clients qu’un nouveau code vestimentaire a été mis en place, interdisant les passagers « habillés de manière à causer des désagréments » de monter à bord.

Selon leur site, ces restrictions s’appliquent aux « femmes exposant leurs jambes ou bras, ou portant des vêtements trop moulants, et aux hommes montrant leurs jambes » ainsi que les passagers pieds-nus.

Le code vestimentaire, qui a suscité une vague d’indignation sur les réseaux sociaux, est inscrit dans la liste des règles sur le code de conduite des passagers du site.

Loading...
“Les vêtements que portent les femmes doivent couvrir leurs bras et leurs jambes”, pouvait-on lire sur le site de Saudi Airlines.

Cependant, une page en anglais créée pour attirer l’attention des clients a disparu d’Internet hier et a, en conséquence, provoqué une série de critiques sur Twitter.

Saudia doit encore confirmer si ces exigences s’appliquent à tous les passagers de toutes les classes, allant des voyageurs en classe affaire aux enfants et bébés, ou si les hommes ont interdiction de porter des vêtements montrant leurs bras. La compagnie doit également clarifier l’application du code vestimentaire durant le vol et les conséquences pour tout passager qui retirerait un vêtement dévoilant par la suite les jambes ou les bras.

De plus, Saudia n’a toujours pas expliqué la raison de ce code vestimentaire. Elle n’a pas non plus donné d’informations concernant sa date d’application.

Ali Al Ghamdi, ancien chef du département du tourisme d’Arabie Saoudite, a déclaré que ces exigences n’étaient pas exclusives à la compagnie, mais ont été imposées par l’International Air Transport Association (IATA) et s’appliquent de manière différente pour chaque compagnie aérienne.

Cependant, IATA a nié ces déclarations:

Ces affirmations sont incorrectes. L’imposition du code vestimentaire dépend entièrement de la compagnie aérienne.