Pendant cinq ans, ils filment les viols et tortures de leurs enfants

Un homme, âgé de 39 ans, et sa compagne, âgée de 31 ans, sont actuellement jugée par la cour d'assises de l'Essonne en France pour “viols avec actes de torture et de barbarie” commis sur l'enfant de la femme.




De 2008 à 2013, le garçon a été le jouet sexuel de sa mère et de son beau-père. Le premiers abus ont commencé alors que la victime était bébé. 

Sodomie, pénétration anale avec divers objets, coït, attouchements, fellations… Sur les centaines de photos et vidéos réalisées et retrouvées par les enquêteurs, le couple exprimait son plaisir et s’encourageait malgré les pleurs et les hurlements de l’enfant. 

Les viols, qui se produisaient quasi quotidiennement, ont cessé à ses 5 ans lorsque l'aîné de la famille, le fils de l'homme, âgé à l'époque de 14 ans, a dénoncé les faits.

Loading...

Ce dernier, âgé aujourd'hui de 18 ans, et son frère, âgé de 11 ans, subissaient également des violences sexuelles. Vivant séparé de leur père, celui-ci en avait la garde le week-end et lors des vacances scolaires, et subissaient alors eux aussi des sévices pédophiles. Les deux enfants étaient respectivement à l'école primaire et en maternelle au moment des faits. 

Le cadet était notamment forcé par le père à des attouchements et fellations avec son demi-frère, sous peine que son père lui inflige claques et coups de ceinture. L’aîné a lui été violé par sa belle-mère. Son père lui dit alors qu’il découvre « la vie d’adulte » et lui explique qu’il pourra « le refaire » s’il obtient de « bonnes notes ». 

Le verdict sera connu vendredi. Le couple risque la réclusion criminelle à perpétuité.