[Opinion] Le Revenu Universel: Entre Rêve et Réalité


Un brin futuriste, je m’inquiète énormément de la raréfaction de l’emploi avec la robotisation et l’avènement d’une société dominée par l’intelligence artificielle.




Contrairement à la perception générale, nous ne parlons pas d’horizons lointains mais de développements qui arrivent jusqu’à nos portes et qui bouleverseront notre vie quotidienne très vite sans que nous nous en rendions compte pleinement.

Voyez-vous-même : Une analyse datant de 2016 de la Banque Mondiale estime que deux tiers des emplois seront remplacés par la robotisation. Une autre étude prévoit la disparition de 47% des emplois aux Etats Unis durant les 20 prochaines années. Et les pays en développement ne seront pas épargnés par cette mouvance technologique.

Voilà pourquoi ce matin en suivant les débats sur la PNQ du Leader de l’Opposition à l’Assemblée Nationale, je me suis interrogé sur la pertinence d’une question supplémentaire autour du concept de l’Universal Basic Income ou du Revenu Universel (RU). Serait-il dans l’intention du gouvernement d’introduire sur une base pilote, une étude ou une expérimentation du concept de RU à Maurice afin de mieux combattre la pauvreté ?

Loading...

Idée fantaisiste, suicide économique pour les petits pays comme Maurice, diront certains et pourtant cette idée du RU fait son petit bonhomme de chemin. Il s’agit de verser un revenu de base à tout individu, chômeur ou pas, pour subvenir à ses besoins essentiels. En Ontario, au Canada, des habitants âgés entre 18 et 65 ans qui vivent sous le seuil de la pauvreté recevront, cette année, chacun 1,320 dollars canadiens mensuellement afin de subvenir à leurs besoins. L’idée serait d’évaluer si ce soutien financier leur permettra d’épargner et de chercher un travail. Toujours au Canada, dans la province de Manitoba, une expérience identique avait donné des résultats mitigés.

Avec au moins un candidat aux élections présidentielles françaises ayant adopté le RU comme mesure-phare de sa campagne, ce concept est entré de plain-pied dans le débat politique français. Et bien sûr, ce ne sont pas que les pays nantis qui s’intéressent a ce concept mais également l’Inde, le Kenya, l ’Ouganda, la Namibie entre autres. En Inde, un projet pilote mené dans l’état de Madhya Pradesh a permis à des familles vivant dans un état de précarité de toucher jusqu’à 50 dollars US dans le cadre d’une étude sur cette stratégie visant à mieux combattre la pauvreté. Le projet pilote a été qualifié de succès retentissant par les autorités indiennes qui adopteront le RU dans d’autres états de façon progressive. Au Kenya, les habitants de 40 villages recevront 22.50 USD mensuellement pendant 12 ans alors que ceux vivant dans 100 autres villages ne recevront rien. L’étude démontrera-t-elle que les gens travaillent moins avec le RU ? S’ils échappent à la pauvreté ou qu’ils deviennent oisifs avec le RU ?

En Ouganda, il s’agira pour l’ONG Eight de verser un Revenu Minimal de 8,60 euros à 50 familles dans un village pendant deux ans.

Bill Gates de Microsoft, le physicien/cosmologiste Stephen Hawking aussi bien que le patron visionnaire de Tesla, Elon Musk se sont tous exprimés sur le RU n’écartant pas l’adoption d’un concept de ce genre à l’avenir.

Ne soyons pas trop prudents à Maurice par rapport aux nouvelles idées qui doivent être testées et non être adoptées dans un rush. Le sujet donnera lieu, bien sûr, à beaucoup de controverses. Certains trouveront que c’est offrir une prime aux paresseux ou du pocket money pour le gandia mais devrons- nous pas nous fier à des études menées sur le terrain pour mieux comprendre le comportement du mauricien, surtout celui se trouvant dans la précarité afin de mieux préparer notre avenir commun ?

Par Trilock Dwarka