Nourrisson mort à Camp-Levieux: “Mon pez so likou fort avec mo pouce, mon tranglé li”


Un affreux drame a secoué Camp-Levieux, jeudi 13 juillet. A la suite d’une dispute avec son amoureux, une mère de 17 ans a reporté sa colère sur son bébé. Vihan Chinamun, âgé de trois mois, est mort asphyxié par le contenu de son estomac.




La mère a participé à une reconstitution des faits vendredi après-midi.

Loading...

La mère a été conduite au poste de police où elle a été longuement interrogée. Elle est passée aux aveux:

Vihan pas ti p arrête plorer ek mo ti plein console li. Mo ti faire zenfant la bwar du lait ek mon pose li lor sofa. Li ti p plorer boukou. Ca in agace mwa. En plus mo ti p gagne ner avec so papa ca ler la. Mon calotte li plusieurs fois. Mon griffe li dans so lédos ek so likou. Finalement, mon pez so likou fort avec mo pouce, mon tranglé li. Zamais mo pas ti envi ca ti baba la. Mo content sorti avec mo ban camarades. Mo la vie ti vin ene l'enfer après Vihan so naissance. Parfois mo ti p bizin veille li kan mo mama pas ti lakaz. Ca ti p mari agace mwa. Mo pas ti kav avorte zenfant la parski ti trop tard ek mo ti pou mette mo la vie en danger.

Après son interrogatoire, elle a été placée en détention provisoire. Elle a été inculpée de meurtre devant la cour de Rose-Hill.

La jeune femme a participé à une reconstitution des faits vendredi après-midi. L’opération s’est déroulée sous forte présence policière.