Négligence médicale alléguée: Elle décède deux jours après une césarienne

You can also highlight the text to listen to it.

Anusha ne verra pas grandir son nouveau-né. L'autopsie a attribué son décès à une accumulation de sang dans l'abdomen, provenant d'une artère sectionnée dans l'utérus. Révolté, son époux Rajiv a porté plainte à la police.




Anusha

Anusha, 26 ans, n'a pas survécu à son huitième mois de grossesse. Admise à l'hôpital Jawaharlal Nehru le 16 août, elle est décédée le 25 août, soit deux jours après avoir donné naissance à son fils. Toutefois, Rajiv, le mari de la défunte, ne mâche pas ses mots. Il pointe du doigt la façon dont son épouse a été prise en charge et parle de négligence médicale.

Selon le rapport d'autopsie de la défunte, une artère sectionnée au niveau de l'utérus a provoqué une accumulation de sang dans l'abdomen.

Loading...

Ce sont des traces de diabète dans le sang d'Anusha qui ont conduit son médecin traitant à lui demander de passer quelques jours à l'hôpital, le 15 août. Le 23 août, l'époux allègue que le personnel aurait fait une injection d'antibiotique à sa femme. Mais sa fiche médicale indiquait clairement qu'elle y était allergique.

Et dans l'après-midi, il a fallu pratiquer une césarienne, étant donné que son état de santé s'est aggravé. Rajiv affirme que ce n'est que vers 2 heures du matin, le 24 août, qu'il a été informé de la situation. Sa femme étant admise à l'ICU, il est retourné à l'hôpital le lendemain, vers 6 heures du matin. C'est alors qu'il a appris le décès d'Anusha.

Révolté, il a déposé une plainte au poste de police de Rivière-des-Anguilles, car il a remarqué plusieurs anomalies. En effet, selon lui, il y avait une incohérence sur l'heure exacte du décès de son épouse:

Mon arrive l'hôpital 6 heures. Mais kifer lécorps mo madame ti glacé si lin mort 5 heures du matin ? Banla pan même gane la décence pou récouvert so lécorps.

Le cas d'Anusha a été référé au ministère de la Santé et une enquète policière est en cours. Rajiv déclare:

Mo envi gagne la justice parski mo madame pas ti mérite pou mort koumsa. Li ti ena entier so la vie devant li. Nous ti pou fête nous 5 ans mariage lé 9 septembre ek en même temps naissance ti baba la. Mo souhaiter ki ministère la Santé faire ene l'enquête en toute transparence ek dire mwa kin arrivé exactement.