Microsoft: Le logiciel Paint sera finalement sauvé


Après avoir annoncé la mort programmée du logiciel, Microsoft a changé d'avis. La disparition potentielle de Paint avait provoqué de nombreuses réactions.




Lundi 24 juillet, Microsoft a provoqué un petit séisme dans le monde de l'informatique en annonçant l'arrêt des mises à jour du logiciel de dessin Paint, lancé en même temps que son système d'exploitation Windows en 1985. Devant les nombreuses réactions qui ont envahi les réseaux sociaux, le géant américain a tenu aujourd'hui à apporter une précision sur son blog, annonçant que Paint sauverait finalement sa peau.

« Microsoft Paint est là pour rester, il aura simplement bientôt une nouvelle maison, sur Windows Store, où il sera disponible gratuitement », a précisé le groupe américain, répondant à « l'incroyable vague de soutien » provoquée par la nouvelle de l'arrêt programmé du logiciel.

Loading...

32 ans de service

Paint est un logiciel que vous connaissez certainement, même si vous ne l'avez jamais utilisé. Les chances pour que vous n'ayez jamais vu circuler une « œuvre » réalisée grâce à Paint sont en effet assez minces, tant les utilisateurs de PC ont passé des heures à tenter de produire quelque chose de décent, à la souris, avec un outil souvent moqué pour son rendu rudimentaire, ressemblant plus au dessin d'un élève de maternelle qu'à autre chose. Après 32 ans de bons et loyaux services, Paint devait pourtant lentement s'étioler, Microsoft l'ayant placé sur la liste des programmes qui ne bénéficieraient plus de mises à jour et susceptibles d'être purement et simplement supprimés dans un futur proche.

Né en même temps que Windows, en 1985, Paint a accompagné fidèlement le système d'exploitation le plus installé sur la planète, toujours à disposition des utilisateurs se sentant d'humeur créative. La mort annoncée de Paint est la conséquence du « reboot » de Paint 3D, une version du logiciel plus avancée et qui avait été laissée de côté depuis 2009 avant de connaître une nouvelle jeunesse et une mise à niveau intégrant de nombreux outils présents chez des concurrents comme Photoshop, sans être toutefois aussi puissant et en restant totalement gratuit.

La nostalgie à l'œuvre

Cette annonce de Microsoft a donc causé une vague de nostalgie chez tous ceux qui utilisaient Paint, sérieusement ou de façon ironique et moqueuse. Les réactions ne se sont pas fait attendre lundi 24 juillet, en particulier sur les réseaux sociaux, où les messages d'adieu se sont multipliés, illustrés la plupart du temps par des dessins réalisés grâce à Paint. L'outil de messagerie Outlook Express est, lui, définitivement supprimé et sera certainement moins regretté que son illustre compagnon de barre d'outils, qui échappe finalement in extremis à la condamnation à mort.