Metro Express cherche travailleurs mauriciens

You can also highlight the text to listen to it.

Seuls 232 Mauriciens sont employés par Larsen & Toubro dans le cadre de la réalisation du projet Metro Express. Ce chiffre ne représente qu’environ 10 % du nombre d’employés locaux avancé par le gouvernement initialement.




Si on affirmait au départ qu’entre 2 000 et 3 000 Mauriciens seraient employés sur ce vaste chantier, Sudesh Lallchand, Head of Project Monitoring et Senior Counsellor au ministère des Infrastructures publiques, avance que 5 000 emplois devront être créés pendant la période de construction. Ces postes concernent également la mise en opération et l’entretien du métro.

Sudesh Lallchand explique qu’une bonne partie des Mauriciens sera employée dans les opérations. Ces derniers devront suivre une formation intensive pendant trois mois, dispensée par des Singapouriens de la Singapore Cooperation Enterprise. Il ajoute :

Les Mauriciens n’ont pas d’expertise.

Même son de cloche à la Metro Express Ltd. On confirme que Larsen & Toubro a du mal à recruter des Mauriciens dans des domaines spécifiques. Par conséquent, deux Job Fairs seront organisées prochainement. Elles se tiendront à Barkly et à Pointe-aux-Sables, dans un premier temps. Elles devraient aussi permettre de faire un recensement des compétences disponibles sur le marché de l’emploi, par rapport à ce que recherche Larsen & Toubro.

Il est prévu que des événements similaires soient organisés dans d’autres régions. Larsen & Toubro Ltd dit être à la recherche de candidats mauriciens pour remplir les postes de Store Helper (Unskilled), Store Clerk, Civil Chargehand, Survey Assistant ou encore maçons. C’est ce qui a été publié le 7 novembre 2017, dans un communiqué sur le site du ministère du Travail.

Voir aussi : Metro Express - 75 chauffeurs recherchés