Alors que les gros travaux autour du Metro Express ont commencé, le Metro Express Ltd lancera en juin des appels à candidatures pour le recrutement des chauffeurs.

Ils seront 75 à être recrutés pour 18 trains achetés à la firme espagnole CAF. Du côté de Metro Express Ltd, on nous explique :

Au départ, nous avions prévu 60 chauffeurs. Mais nous avons dû revoir le nombre. Nous avons besoin d’un peu plus. Nous allons les former afin d’être prêts en septembre 2019.

Autre recrutement : celui qui s’occupera des opérations. Un spécialiste de l’Inde ?

Pas forcément. Il y a eu des candidatures venant d’autres pays.

Lors d’une conférence de presse le 24 août 2017, Nando Bodha, le ministre des Infrastructures publiques, avait affirmé, à l’issue d’une réunion avec des représentants du Front commun des travailleurs du secteur du transport, qu’il est possible qu’un chauffeur d’autobus devienne un chauffeur de métro. Ce, alors que des craintes de pertes d’emploi dans le secteur du transport s’intensifiaient.

En attendant, Metro Express Ltd est toujours à la recherche de son CEO. L’exercice de sélection est en cours. Sept candidats ont été sélectionnés pour le moment. Des 65 à avoir postulé, 40 sont étrangers. Le Metro Express Ltd est responsable de développer, construire, financer, opérer et gérer le Metro Express.

Selon l’appel à candidatures, le CEO idéal doit avoir “une vaste expérience au sein du top management dans le secteur public ou privé”. Il doit aussi avoir une expérience approfondie dans le démarrage et le développement des start-up. Le candidat retenu supervisera toutes les opérations et les activités commerciales pour s’assurer qu’elles produisent les résultats souhaités. L’expérience dans l’industrie ferroviaire est un atout. L’exercice de recrutement pour les ingénieurs, lui, est toujours en cours. Metro Express Ltd compte lancer d’autres appels à candidatures bientôt.

La maquette des rames dévoilée

La maquette des rames dévoilée

Bidirectionnels, entièrement personnalisés, accessibles, confortables, respectueux de l’environnement… C’est en ces termes que Juan Jose Garcia, directeur régional de Company Construcciones y Auxilliar de Ferrocarriles (CAF) a décrit le nouveau système de transport de pointe pour Maurice.

C’était vendredi, lors du dévoilement de la maquette du métro léger (Light Rail Vehicle) par Pravind Jugnauth. Le métro est composé de 18 Light Rail Vehicles (LRV), dont des “Urbos 100 de 3e génération”.

Si le train peut accueillir 307 passagers, chaque LRV dispose de 78 sièges. Les wagons seront climatisés, avec des facilités de Wifi.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations