Mauricien accusé de viol aux Seychelles: Deux semaines pour fournir les preuves


Lundi, la Cour Suprême des Seychelles a donné deux semaines aux procureurs pour compiler toutes les preuves concernant l’affaire impliquant un homme mauricien accusé d'abus sexuel lors d’une prétendue attaque contre une écrivaine de voyage russe dans un complexe.




Ravind Soudhooa

L'accusé, Ravind Soudhooa, 37 ans, qui travaille pour Six Senses Zil Pasyon sur l’île Felicité, a comparu devant le tribunal lundi.

Le procureur représentant le bureau du Procureur Général, Lansinglu Romei, a déclaré que les fonctionnaires n'étaient pas en mesure de recueillir toutes les preuves à temps pour procéder au procès:

Nous attendons toujours le rapport complet de la médecine légale, qui comprend le test ADN, qui doit être réalisé en dehors de la juridiction.

Loading...
Ravind Soudhooa

L'affaire a été entendue par le Juge Ronny Govinden, qui a soutenu que l'accusé devait être jugé dans un délai raisonnable:

Les tests ADN peuvent être effectués rapidement aux Seychelles, par conséquent, ce tribunal donne un délai de deux semaines pour que toutes les preuves soient présentées à l'avocat de la défense et au tribunal également.

Toutes les preuves doivent être soumises avant le 29 mai, date à laquelle l'accusé comparaîtra devant le tribunal pour la troisième fois.

Ravind Soudhooa

L'avocat de la défense, Elvis Chetty, a indiqué à la SNA qu'il est étrange que quelqu'un soit inculpé en premier lieu sans preuve.

Chetty a déclaré que, dans le cadre des procédures normales, le « dossier contenant toutes les preuves est amené au bureau du Procureur Général pour examiner s'il y a suffisamment de preuves substantielles pour poursuivre quelqu'un ». Il a ajouté qu'il ne sait pas s'il y a une affaire à juger ou non.

L'avocat du complexe Six Senses Zil Pasyon, Laura Valabjhi, a indiqué que l'hôtel soutient son travailleur de quelque manière que ce soit. Elle a déclaré que Soudhooa est également soutenue financièrement par l'hôtel tant que l'affaire est en cours.

Ravind Soudhooa

Ravind Soudhooa, qui bénéficie du soutien de son employeur Six Senses Zil Pasyon, a été libéré sous caution mais son passeport a été saisi.

L'écrivaine de voyage russe, 39 ans, a prétendu dans un email envoyé aux  médias la semaine dernière que son attaquant l'a violée pendant 20 minutes et utilisé un couteau comme arme. Elle a indiqué que son attaquant a accédé à sa chambre par une porte du balcon ouverte.

Depuis, la journaliste a quitté les Seychelles et a indiqué qu'elle espérait témoigner devant le tribunal par Skype, mais qu'elle n'avait pas encore été contactée par les autorités seychelloises, un groupe de 115 îles dans l'océan Indien occidental.




Loading...