Les assassins de Philippe Bertrand ont été arrêtés en début de semaine à Madagascar : le meurtre particulièrement barbare s’était produit à Ambohibao, dans la nuit du 23 au 24 décembre 2014.
Philippe Bertrand

Le Français, originaire des Vosges et âgé de 52 ans, avait été étranglé puis achevé avec un marteau.

Après plusieurs années d’interrogation, sa famille va enfin pouvoir faire son deuil : la commanditaire du crime ne serait nulle autre que sa compagne d’origine malgache, Sonya. Elle aurait en effet souhaité s’approprier les biens de son mari, artisan, après une union conclue à la hâte par une rencontre sur internet en 2013.

Philippe Bertrand et sa compagne Sonya

Le corps de Philippe Bertrand avait été retrouvé brûlé. Ses cendres avaient ensuite été dispersées pour limiter les preuves. Pour ne pas éveiller les soupçons, la jeune mariée de 47 ans avait même menti en déclarant que son mari avait fui, après avoir provoqué un accident de la route.

Mais les enquêteurs de la brigade criminelle, et la famille du défunt n’ont pas été dupes.

Lundi, les tueurs à gage, payés 300 euros (Rs 12 000) pour commettre le crime, ont été interpellés, après deux ans de cavale. Douze autres individus ont déjà été incarcérés à la maison d’arrêt de Tsiafahy.

Les deux tueurs risquent la réclusion criminelle à perpétuité.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations