Madagascar: Daesh revendique une embuscade à Ambatobe

Un prétendu membre de la faction terroriste Daesh à Madagascar aurait revendiqué la fusillade perpétrée à Ambatobe sur un opérateur économique et son fils.




« Nous revendiquons l’embuscade qui s’est produite le 19 février à Ambatobe » contre Dilavarhoussen Reza Mohamed, aurait annoncé le djihadiste, comme rapporté par le site newsmada.com. Si le doute plane sur la véracité de cette revendication par Daesh, les membres des forces de l’ordre malgache n’ont cependant pas pris à la légère cette affaire de fusillade.

« Comme tout autre renseignement, il ne faut pas le minimiser. Quoi qu’il en soit, nous ne l’avons pas communiqué afin d’éviter toute polémique. Tous les responsables des forces de l’ordre en ont été informés afin qu’ils puissent prendre les mesures qui s’imposent le cas échéant », aurait même indiqué un commissaire de police ayant requis l’anonymat.

Loading...

Enquête concernant la fusillade

Le fait est marquant, sachant que c’est la première fois qu’un tel acte est revendiqué à Madagascar, de surcroît par un groupe terroriste. « Cela ne veut pas dire que nous lui donnons une importance particulière, mais il faut le prendre en considération pour ne pas être pris au dépourvu. En tout cas, une enquête a été ouverte au niveau de la brigade de gendarmerie d’Ankadikely pour élucider cette affaire de fusillade », a précisé un officier supérieur de la gendarmerie.

Madagascar soumis au terrorisme

Madagascar avait déjà été considéré comme une plaque tournante du terrorisme international. Des écoles coraniques locales sont actuellement placées sous surveillance. D’après le FBI, des agents dormants des organisations terroristes se trouveraient ainsi dans la Grande île.

Pour rappel, Dilavarhoussen Reza Mohamed et son fils ont été victimes d’une embuscade le 19 février dernier. Ils voulaient alors rejoindre leur domicile à la résidence « Le Panoramique ». Deux véhicules les auraient alors pris en chasse et leur auraient tiré dessus. Gravement blessées, les victimes ont été évacuées vers l’île Maurice.

Source: linfo.re



Loading...