Li force so cousine 17 ans pou prostituer li: “To pou kontan la, to pou gagne cash !”

Anisha in traumatisé. Li exprime li avec boukou difficultés après c ki so cousin in faire avec li.




D'ailleurs, c'est Anisha* so silence kin permette so parents découvert ki ene zafer pas p tourne rond ar zot tifi.

Jeudi gramatin 24 novembre, parents Anisha in découvert ki zot tifi finn victime d'abus sexuel par 2 étrangers dans ene campement. So cousin, ene dénommé Atish, in force li pou prostituer li contre Rs 700.

Anisha, ene habitante Amaury, fek fini compose HSC dans ene collège privé dans lé Nord. So parents in décide pou louer ene bungalow dans Péreybère pou fête ca.

Samedi gramatin, Anisha in arrive dans bungalow la avec so parents ek so ban cousines vers midi. Anisha ek so ban cousines in passe la zourné la dans piscine.

Loading...

Atish, cousin victime la, in vin ran ene visite famille dans bungalow la vers 9 heures asoir. Lin propose 3 cousines, dont Anisha, pou al faire ene létour Grand-Baie. Mama Anisha raconter:

Mo neveu li ene dimoune aller vini dans lakaz kot nous. Mo tifi kouma so soeur. Zamais mo ti pou penser kan li boire, li kapav faire ene zafer pareil avec mo zanfan.

Anisha raconte nous avec autorisation so parents kouma so cousin in livré li ar 2 étrangers dans l'espace 30 minutes samedi soir.

Zot ti à 4 dans loto. Ti ena cousin la, Anisha ek 2 lot cousines 16 ek 17 ans. Anisha dire:

Létemps noun arrive Grand-Baie, Atish in dire mo ban cousines désan pou al prend chips ki vender dans ban tricycles lor la plage. Lerla, lin démarré avec moi. Lin amen moi kot ene campement.

D'après Anisha, Atish in boire l'alcool ek fume gandia ek la drogue synthétique. Atish in même propose Anisha pou fumer mais lin refuser. Anisha dire:

Mon commence peur. Mon dire li nous aller, pas tarder akoz mo 2 cousines ti p atan nous lor la plage. Li dire moi pas presser, mo pou kontan la, mo pou gagne cash !

So cousin, en effet, in propose li pou dormi ek 2 zom contre Rs 700. Au début, Anisha ti croire li p badiner. Mais ensuite, lin tan so cousin call ene dimoune lor so portable ek p koz en anglais. Li dire:

Lin dire banla lor téléphone en anglais ki lin arrivé. Banla in sorti. Atish in dire moi al dans bungalow. Mo ti p résister, mais lin ménace pou faire ditort mo 2 cousines la. Mon paniqué. Mo pan ena lot choix. Ca l'heure la, pas ti mo cousin ca, ti pli pire ki ene démon ! Mo ti bien kontan mo cousin, mais lin faire traite ar moi. Li pan protège moi. Li même in vanne moi.

Anisha in al dans bungalow la. Deux étrangers la in viol li dans 2 différents lasam dans l'espace 30 minutes. Anisha in rétourne dans loto en larmes. Li dire:

Kan mo ti p plorer, 2 missiers ki ti endans la ti p koze avec moi en anglais. Zot ti p demande moi kifer mo p réagir koumsa ek ki mo problem. Zot ti p prend moi pou ene prostituée. Ca l'heure la mon préfère pas répon zot.

Dans loto, Atish in donne Anisha Rs 700 la ek zot in al cherche 2 cousines la lor la plage. Anisha in al dans salle de bain désuite kouma lin rentre dans bungalow. Ensuite, lin tire prétexte ki so la tête p faire mal, lin al dormi. Papa Anisha dire:

Dépi ca moment la, mo tifi so réaction ti changé net. Mo kone mo zanfan. Prend dimanche pou vin ziska jeudi gramatin, mo zanfan pas ti normal ditout. Nek li reste dans so lasam.

Jeudi gramatin, mama ek papa in décide pou confronte Anisha. Papa la, 47 ans, dire:

Noun demande Anisha dire nous ki so problem. Mo tifi pas ti oulé dire même. Mais à ene moment, lin commence plorer. Lin promette pou raconte nous si nous pas faire li nanyen.

Kan Anisha in raconte banla kin arrivé, papa la in call Atish toute suite mais so portable ti teigne. Atish pan rentre so lakaz dépi mardi dernier.

Cas la finn rapporté la police Brisée Verdière ek Brigade des mineurs. La police p toujours rode Atish.

La police dire ki pou impé pli difficile rétrace ban étrangers la parski Anisha in dire banla li pas koner kot campement kot banla ti abuse li la trouver vu ki ti p faire noir.

En attendant, parents Anisha in contacté ene psychologue pou accompagne victime la.

* prénom modifié