L'historien Benjamin Moutou n'est plus

You can also highlight the text to listen to it.

C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de l'historien Benjamin Moutou, ce samedi matin 29 juillet.




Benjamin Moutou

Ancien fonctionnaire, conseiller au ministère de la Pêche, Benjamin Moutou était un passionné d’histoire.

Auteur de quatre ouvrages historiques, il estimait que les écrivains et les autres intellectuels devaient se sentir investis d’une mission: celle d’éduquer, de diffuser la connaissance.

Loading...

Plus qu’une passion, voire une tradition familiale, son intérêt pour l’histoire remonte à l’enfance. Sa mère lui racontait la bataille du Grand-Port ou les émeutes de 1911, à Curepipe. Son premier livre, Les chrétiens de l’île Maurice, il l’a publié en 1996, alors qu’il venait d’atteindre l’âge de la retraite. 

L’ancien journaliste Bernard Saminaden, qui est aussi le neveu de Benjamin Moutou, s'est confié à nous:

L’île Maurice perd l’un de ses grands patriotes et l’un de ses historiens qui a rendu ses lettres de noblesse à l’histoire du pays. C’est quelqu’un qui n’a jamais mâché ses mots. Il était toujours à la recherche de la vérité. C’est une bibliothèque et une encyclopédie que nous perdons. Il faut rendre hommage à cet illustre mauricien. Le pays doit rendre hommage à ce Mauricien qui a beaucoup fait.

Benjamin Moutou était âgé de 84 ans. Mo Ti News présente ses sympathies à la famille endeuillée.