Parmi les sites consultés par les Mauriciens, “Xvideos.com”, “redtube.com”, “pornhub.com”, qui reçoit environ 15 500 visites par semaine, et “xHamster”.

Certains internautes mauriciens ont tenté d’avoir accès à des sites pédopornographiques. Rien que pour le mois de décembre, il y aurait eu 25 318 tentatives de connexion à ces sites Web.

Les adresses IP vers ces sites sont bloquées par les fournisseurs d’accès à Internet. Néanmoins, aucune sanction n’a été prise.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations