Le Reform Party a six mois d'existence et connaît déjà des départs


Une demi-année jour pour jour après le lancement du Reform Party, la partie politique de Roshi Bhadain connaît déjà plusieurs départs.




(De g. à dr.) Fabiani Balisson, Akilesh Deerpalsingh, Roshi Bhadain, Faadeel Ramjanally et Benito Elisa.

La dernière en date est celle de Sebastien Staub. Au lendemain de la démission de son leader comme député, cet entrepreneur de 40 ans a fait l'annonce suivante sur sa page Facebook:

Je ne ferai plus de politique active à Maurice pour des raisons personnelles. A ce point de ma vie, j'ai du temps, de l’argent et de l’énergie que pour me concentrer sur ma petite famille et la survie de mon business.

Loading...

Les autres désistements concernent deux des plus proches conseillers de l'ex-ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance.

Après Benito Elisa, qui a quitté le navire jaune en mai, Faadeel Ramjanally a aussi pris ses distances du parti. Les deux parlent de raisons profesionnelles.

Benito Elisa a décidé de poursuivre sa carrière professionnelle en raison de ses responsabilités familiales. Il a également repris ses activités sociales dans son club.

Faadeel Ramjanally doit voyager souvent de part sa nouvelle profession.

Quant à Faadeel Ramjanally, ancien président de la National Insurance Company (NIC), il travaille aujourd'hui pour PricewaterhouseCoopers et doit voyager souvent de part sa nouvelle profession. De ce fait, il n'a plus de temps à consacrer au parti de Roshi Bhadain.