Le Raksha Bandhan célébré aujourd’hui

You can also highlight the text to listen to it.

Les Mauriciens de foi hindoue célèbrent le Raksha Bandhan aujourd’hui. Cette fête qui symbolise les liens fraternels et d’amour qui unissent les frères et les sœurs est célébrée durant la période de pleine lune (purnima).




Le Raksha bandhan est une fête indienne qui célèbre le lien de fraternité qui unit deux êtres humains, qu'ils soient frère et sœur dans la vie de famille, ou qu'ils soient de sincères amis, comme frère et sœur. Ce lien est représenté par un petit cordon que la sœur attache au poignet de son frère et demande sa protection à l'occasion de ce jour particulier.

Raksha Bandhan (le lien de protection) ou Rakhi ou Rakhi Purnima (en Inde du Nord) est une ancienne et importante fête hindoue qui se célèbre dans les pays où la communauté hindoue est très présente et est également célébré par les jaïns et les sikhs (où cette fête prend le nom de Rakhardi ou Rakhari).

Loading...

Cette fête est également célébrée au Népal sous le nom de “Janai Purnima ou Rishitarpani”, où l'on retrouve une cérémonie du fil sacrée par les communautés bouddhistes newar et hindoues. Le nom de cette fête dérive du nom du cardon (rakhi) que l'on attache symboliquement autour du poignet le jour de Raksha Bandan.

A la base, elle célèbre l'amour et les devoirs entre frères et sœurs mais aujourd'hui cette célébration est étendue aux relations entre deux êtres humains dans sa généralité : frères (shaurya) et sœurs, cousins ou entre de sincères amis. La journée est synonyme de Janai Purnima, où un cordon sacré est échangé chaque année, en demandant protection.

Différentes mythes et légendes sont rattachées à cette fête. Certains vishnouites voient son origine dans le un épisode du Mahabharata. Dans celui-ci, le dieu Krishna se serait blessé un doigt et la reine Draupadi aurait immédiatement attaché un bout de tissu de son sari pour le mettre autour de la blessure et estomper ainsi le saignement. Touché par ce geste, Krishna lui aurait promis de la protéger pour toujours. Selon une autre légende, selon le Bhayishya Purana, dans la guerre entre Dieux et Démons, Indra fut disgracié par le puissant roi démon Bali. Sachi l'épouse d'Indra consulte alors Vishnu qui lui donne un bracelet en fil de coton sacré. Sachi attache le cordon autour du poignet d'Indra, récite des prières pour son bien-être et sa réussite. Indra réussi alors à vaincre le mal et récupère Amaravati. C'est cette histoire a inspiré le pouvoir protecteur du cordon sacré, qui a vraisemblablement la fonction d'amulette, une amulette qui servait également par les femmes comme prière aux hommes partis en guerre.

Dans le chapitre V du livre V du Vishnu Purana, une prière dite par Yasoda tout en nouant une amulette de Raksha Bandhan autour du poignet de Krishna. Après la prière, la sœur applique une marque de couleur appelée tilak sur le front de son frère, ce dernier promet de protéger et de prendre soin de sa sœur. La sœur offre alors à son frère des morceaux de mithai, fruits secs et friandises.

L'on trouve d'autres histoires autour de l'origine du cordon sacré.

Une raconte que c'était les maharanis qui offraient à leurs frères, sœurs, cousins et cousines avec qui elles ont été éloignées suite à leur mariage avec le maharadjah. Une autre raconte que cette fête a gagné en popularité après que qu'une reine veuve de Chittor a envoyé un Rakni à Nasir Humayun le deuxième roi moghol quand elle avait besoin de son aide. Une autre raconte que lors de la conquête de l'Inde par Alexandre le Grand, sa femme persane Roxana aurait envoyé ce cordon sacré au roi Puru, redoutable adversaire de son époux. Lors d'une bataille ultérieure, voyant ce cordon sacré attaché au poignet d'Alexandre, le roi Puru se serait abstenu de le tuer pour épargner à sa "sœur" la souffrance d'être veuve.

Aujourd’hui, des radios diffuseront durant la journée des chansons et de la musique axées sur le Raksha Bandhan. Les deux chansons les plus célèbres qui seront diffusées sont Bhai Bahen Ka Pyar de Mohammad Rafi du film Rakhee et Bhaiya Mere Choto Bahan Ko Na Bhulana de Choti Bahen.