Le “bullying” gagne du terrain dans nos institutions scolaires

You can also highlight the text to listen to it.

Les cas de violence sont devenus récurrents dans nos institutions scolaires et gagnent désormais les écoles maternelles.




La fille de Cindy a été brutalisée par une de ses camarades.

Cindy, une habitante de Quatre Bornes âgée de 32 ans, allègue que sa fille de 5 ans a été brutalisée dans une école pré-primaire à Palma par une de ses camarades.

L'incident s’est passé en l’absence des responsables de l’école. L’institution qui supervise le pré-primaire a été avertie de ce cas, affirme le responsable de communication du ministère de l’Education, Dinesh Seeharee.

Loading...

Par ailleurs, une enfant trisomique de 12 ans s’est blessé avec des ciseaux en l’absence de son professeur. Reena, la mère de l’adolescent, allègue aussi que l’enseignant aurait battu son enfant de même que d’autres élèves de l’institution. Dinesh Seeharee invite les parents à dénoncer ces cas de violences.

Nous vous évoquions ce matin le cas de Shaheen, une fille de 13 ans, qui est victime d'harcèlement de la part de ses camarades.

Rappelons aussi le cas d'agression au collège Dr Régis Chaperon où un étudiant de la Form IV avait été agressé par au moins cinq autres de sa classe. Ces derniers ont été renvoyés de l’école pendant trois jours.