Il tue son beau-père, viole son cadavre et le mange !

You can also highlight the text to listen to it.

Victime de nombreuses agressions sexuelles durant sa jeunesse, cet homme s’est vengé en commettant un crime dont l’horreur dépasse l’entendement !




Il y a des crimes horribles, et puis il y a CE crime qui lève littéralement le cœur. Pour se venger des nombreuses agressions sexuelles subies aux mains de son beau-père durant sa jeunesse, un Argentin en couple avec sa propre demi-sœur a tué, violé et mangé ce dernier.

Selon les informations du « Daily Mail », Leandro Acosta, 25 ans, a confessé son crime et admis avoir planifié de longue date sa sordide vengeance qui s’est déroulée dans la ville de Pilar en Argentine. Le meurtrier a subi dès l’âge de 6 ans de terribles violences sexuelles, notamment des actes à trois personnes avec son beau-père Ricardo Klein et sa propre mère, Miryam Kowalczuk, qu’il a également abattue suite au premier crime commis.

Loading...

Son avocate, Monica Chirivin, a expliqué au quotidien britannique que Leandro Acosta a d’abord tiré dans la tête de son beau-père alors qu’il était en sous-vêtements, «sexuellement excité», avant de violer le cadavre. Quand sa mère est arrivée dans la pièce et s’est mise à crier, il l’a tuée de plusieurs balles et a admis n’avoir aucun remords. «C'était une prostituée et une ivrogne, j’ai rendu justice à ma manière», a-t-il confié à son avocate.

Il a ensuite fait cuire le corps de son beau-père pour le manger avec un sadique plaisir. «Il avait le goût de la viande de porc, un peu salé, mais délicieux», aurait révélé Acosta.

Le coupable de ce crime a conservé les cadavres pendant 11 jours et s’est littéralement défoulé sur eux, notamment en fracassant leur crâne et en empalant le corps de sa mère.

Le meurtrier est en couple avec sa demi-sœur Karen Klein, âgée de 22 ans. Elle a admis avoir aidé Leandro Acosta à nettoyer la maison après son crime. Elle est également soupçonnée de l’avoir aidé à brûler le corps de sa mère.

Une histoire sordide pour un crime tout aussi sordide, de quoi vous faire dresser les cheveux sur la tête et perdre foi en l’humanité.