Le Petroleum Pricing Committee (PPC) devrait se réunir d’ici ce vendredi 18 mai. À l’horizon : une hausse des prix de l’essence et du diesel. D’autant que le fonds utilisé par la STC est dans le rouge et que les prix à l’international ont flambé.

Ce n’est plus qu’une question de jours. Le prix de carburants va connaître une hausse “bientôt”, selon une source proche du dossier. Cette décision reviendra au Petroleum Pricing Committee, qui se réunira d’ici vendredi.

Au ministère du Commerce, il n’y a aucune communication sur l’éventuel coût des carburants, mais les récentes hausses n’ont jamais été inférieures au seuil de 4 %. L’essence pourrait donc passer de Rs 47,30 à Rs 49,20 au minimum, alors que le diesel devrait être vendu à pas moins de Rs 39,60 contre Rs 38,10, si la majoration est appliquée à ce barème.

Le prix des carburants sur le marché international avait pris l’ascenseur depuis le mois de mars. Et la décision du président américain Donald Trump de se retirer de l’accord nucléaire avec l’Iran n’a guère arrangé les choses, indique-t-on, pour expliquer cette situation.

À noter également qu’en décembre dernier, quand le PPC avait ajusté les prix, la tonne métrique de l’essence était à 660 dollars américains. À hier, elle a grimpé à 740 dollars américains. Tandis que le prix du baril de diesel, qui était à 78 dollars, s’écoule désormais à 90 dollars.

YOUR REACTION?

Facebook Conversations