Grand-Baie : Un quadragénaire agressé à coups de barre de fer

You can also highlight the text to listen to it.

Après avoir eu une prise de bec avec un groupe de jeunes qui s’étaient attroupés devant sa maison, V.C. a été tabassé dans la matinée du samedi 3 février à Camp Carol, Grand-Baie.




La victime.

Ces jeunes, explique la victime, n’auraient pas apprécié qu’il leur demande de ne pas faire du bruit devant sa maison.

Zot in dire mwa sorti. Monn sorti. Ene ladans in tire ene feraille in commence tappe mwa lor mo lédos. Ene lot ti p kraz mo loto ar block. Lot deux la ti fini sauver.

Le jeune homme a reçu 35 points de suture sur l’ensemble de son corps et sa voiture a été complètement saccagée.

Il a pu échapper à ses agresseurs grâce à son neveu. V.C. dit vivre dans la frayeur.

Mo pas envi sorti dehors, mo peur zot ré vinn batte mwa.

V.C. soutient que son quartier est devenu un véritable repère pour les drogués.  Le nombre d’agressions y a également augmenté, poursuit-il en fustigeant, dans la même foulée, l’inaction de la police.