Gooljaury: “Ramgoolam et Soornack étaient en pleins ébats sexuels lorsque le voleur est entré”

You can also highlight the text to listen to it.

Le témoin-clé dans l’affaire Roches-Noires, Rakesh Gooljaury, a témoigné en cour intermédiaire, ce jeudi 13 juillet. Il est revenu sur le déroulement des évènements survenus dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011.




Nandanee Soornack, Rakesh Gooljaury et Navin Ramgoolam.

L’homme d’affaires a tout d’abord affirmé qu’il avait une première fois menti dans sa déposition. Selon Rakesh Gooljaury, lorsque le voleur est entré dans le campement dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011, Navin Ramgoolam et Nandanee Soornack étaient en pleins ébats sexuels. Cette confidence lui a été faite par la petite amie de l'ancien Premier ministre.

Loading...

Il a raconté qu’il y a ensuite eu une lutte entre Navin Ramgoolam et le voleur qui était armé d’un tournevis. Nandanee Soornack est alors intervenue pour calmer le voleur et lui a remis Rs 20 000. L'intrus aurait ensuite pris la fuite, selon Rakesh Gooljaury.

Ensuite, les deux anciens hauts gradés de la police sont venus pour décider si le cas devait être rapporté à la police.

Voici la déclaration de Rakesh Gooljaury:

Vers 20 heures, Nandanee Soornack est arrivée en compagnie de sa fille, son gendre et Dass Chetty. Nous sommes partis vers 23 heures. L’ancien Premier ministre et Nandanee Soornack sont restés. J’ai eu un appel et Nandanee Soornack me parlait d’une voix tremblante. Elle m’a expliqué qu’il y avait eu un problème au bungalow et m’a demandé si je pouvais venir. Je suis arrivé vers 2 heures du matin. Selon Nandanee Soornack, un inconnu d’une vingtaine d’années, torse nu, les avait regardés par la fenêtre pendant qu’ils avaient des rapports intimes. Le jeune homme s’est ensuite introduit dans la chambre et Nandanee Soornack a pris un tournevis pour se défendre quand Navin Ramgoolam est intervenu. L’individu les a menacés et Nandanee Soornack s’est précipitée pour aller récupérer une somme de Rs 20 000 dans une autre chambre. Elle a donné l’argent à l’inconnu qui s’est enfui par la même fenêtre. Furieuse, elle a appelé les agents de sécurité Brinks qui étaient à l’entrée du bungalow. Ensuite, les deux anciens hauts gradés de la police sont venus pour décider si le cas devait être rapporté à la police.

Notons que l’accès à la salle d’audience est strictement contrôlé. Plusieurs policiers se trouvent dans les parages.

L’audition de Rakesh Gooljaury se poursuit. L’ex-partenaire en affaires de Nandanee Soornack pourrait faire d’autres révélations de taille.