Glenpark: Rakshita, 9 ans, décède un mois après un accident

You can also highlight the text to listen to it.

Son état de santé inspirait de vives inquiétudes. Mais lorsque les médecins de l’hôpital signent les documents l’autorisant à rentrer chez elle, les proches de cette fille de 9 ans ont un regain d’espoir...




La maman de la fillette.

Ils se disaient que Dieu avait écouté leurs prières. Mais depuis vendredi 10 novembre, leur vie n’a plus de sens.

Rakshita Angel Luchun, aussi connue comme Pari, a perdu connaissance et a rendu l’âme peu après. Ses funérailles auront lieu ce dimanche.

Rakshita était l’une des occupantes de la voiture qui est entrée en collision avec une camionnette à route Bassin, Quatre-Bornes, le 5 octobre.

Loading...

La fillette avait été autorisée à rentrer chez elle, après avoir passé plusieurs jours à l’hôpital. C’est alors qu’elle jouait avec un camarade sous la varangue, aux alentours de 16 heures, vendredi, que Rakshita a été prise d’un malaise. Transportée à l’hôpital Victoria, elle a été placée en observation. Mais son état de santé devait empirer durant la nuit et c’est aux alentours de 22 heures qu’elle a poussé son dernier souffle.

L’autopsie a révélé qu’elle est décédée des suites d’une hémorragie intracrânienne. Pourquoi Rakshita a-t-elle été autorisée à rentrer chez elle ? Les proches de la fille ne peuvent s’empêcher de s’interroger.

Les médecins auraient-ils dû prolonger son séjour à l’hôpital ? Des questions qui demeurent sans réponse, pour l’instant.

Bhavna Janki

Lors de l’accident survenu à la route Bassin, Bhavna Janki, une jeune femme de 20 ans habitant Vacoas, avait été tuée sur le coup. Le conducteur de la voiture s’apprêtait à déposer Rakshita chez elle, à La Marie, Glenpark, lorsque la collision a eu lieu.