Escroquerie: La copine de Husein Abdool Rahim porte plainte contre lui

You can also highlight the text to listen to it.

Une femme a fait une déposition contre Husein Abdool Rahim pour escroquerie cette semaine. Pourtant, leur relation continuait pendant ce temps…




L'amie de Husein Abdool Rahim.

Elle a déposé une plainte contre Husein Abdool Rahim mercredi 13 septembre et hier, elle a demandé une Precautionary Measure contre lui. Mais la plaignante, qui est une amie intime du dénonciateur, a été en contact avec lui jusqu’à jeudi, soit après avoir porté plainte…

Husein Abdool Rahim a été surpris en apprenant la teneur de la plainte de son amie contre lui. Pour lui, cela ne fait aucun doute que cette femme, âgée de 38 ans, agirait sous l’influence d’autres personnes, car jusqu’à cette semaine, les deux se parlaient encore. Mais malgré cette nouvelle déposition pour escroquerie, il reste serein:

Mo ti p atan mwa à ca ban types contre-attaque ek intimidations la.

Loading...
La copine de Husein Abdool Rahim.

Le lendemain de sa plainte, la femme aurait eu une conversation avec Husein Abdool Rahim. La trentenaire lui aurait reproché de ne pas lui accorder de l’attention et l’aurait accusé d’être en compagnie d’autres filles. Husein explique:

Tou kou li encolère, li réclame mwa so cash.

Dans sa plainte, la présumée victime explique qu’elle aurait prêté Rs 500 000 à Husein Abdool Rahim le 8 novembre 2016, soit cinq mois après avoir fait sa connaissance. Elle indique que son ami lui aurait avoué qu’il était impliqué dans une affaire. C’est alors qu’il aurait dit à la Project Manager qu’il avait besoin d’argent pour rembourser un homme ou il serait condamné le 9 janvier 2017.

Toujours selon elle, Husein Abdool Rahim lui aurait assuré qu’il pouvait la rembourser. Comme elle n’avait que Rs 200 000, elle a contracté un emprunt de Rs 300 000 pour lui venir en aide. La présumée victime a affirmé qu’elle a imposé une condition à Husein Abdool Rahim selon laquelle ils devaient se rendre chez un avoué pour qu’il s’engage formellement à la rembourser, ce qui n’a jamais été fait. Husein raconte:

Mo kav confirme ca. D'ailleurs, mo ti avoy li ene model ene lettre ki li ti bizin fini signer avant lé 1er juillet dernier, mais li pan faire li.

Messages WhatsApp entre Husein Abdool Rahim et son amie, mardi.

Mardi, le jour où Husein Abdool Rahim a juré son affidavit, il a parlé à la femme. La conversation a porté sur le dossier bleu que le jeune homme avait lors de son interview en direct. Elle a écrit sur WhatsApp:

To ti cpv assiz bien… Nice document folder bleu,lol.

Par la suite, elle se serait plainte de son dîner:

Mo p al eat mo légumes. Beurk…

Le lendemain, soit mercredi, elle a déposé une plainte à la police. Mais la communication entre les deux ne s’est pas interrompue. Jeudi, les deux amis ont eu une crise de jalousie. Elle écrit:

Toi ki ar n fam. C pu ca to choisir kan message moi.

Pendant tout ce temps, le jeune homme ignorait qu’il y avait une plainte contre lui. Ce n’est qu’hier soir qu’il l’a appris.

Sollicité, Me Ashley Hurhangee, avocat de Husein Abdool Rahim, fait ressortir qu’il s’attendait à ce type d’actions contre son client:

Mon apran ki ena ene nouveau cas contre mo client. Ca fois la c'est ene dimoune ar ki li ti p sorti.

Il remarque que la plaignante serait aussi proche de Sylvio Sundanum.