En Suède, un homme politique propose d'instaurer des pauses sexe au travail

Un conseiller municipal suédois propose la mise en place de “pauses sexe” rémunérées. Selon lui, c'est une question de santé publique.




Jongler entre sa charge de travail et son ou sa partenaire sexuelle peut être stressant pour beaucoup d’employés. Être assis à son bureau toute la journée peut annihiler le cerveau, particulièrement quand on est plutôt d’humeur à forniquer (mon bureau est recouvert de livres sur le sexe, autant dire que mes journées de boulot sont plutôt chaudes).

Per-Erik Muskos, un conseiller municipal de la ville d'Övertorneå, en Suède, semble avoir une réponse à ce problème. Pour améliorer le bien-être des employés et faire baisser le taux d'absentéisme au travail, il suggère que les travailleurs prennent des "pauses sexe". Selon lui, les couples qui travaillent trop pourraient améliorer leur productivité et leur santé en prenant une heure de pause payée par jour pour rentrer à la maison et faire l’amour. NOUS ON DIT OUI.

"Il y a des études qui montrent que le sexe est bénéfique pour la santé", a déclaré Per-Erik Muskos à l’AFP, après avoir proposé cette idée. Il ajoute qu’il s’agit "d’avoir des relations de meilleures qualités", et explique que les couples ne passent pas suffisamment de temps ensemble de nos jours.

Loading...

Oui, le sexe est bon… pour la santé

Plusieurs études montrent qu'en raison d'un manque d’équilibre entre le travail et la vie privée, beaucoup de couples sont trop fatigués et préoccupés pour faire l’amour. En effet, les contraintes professionnelles ont des effets dévastateurs sur la vie sexuelle des gens : une étude réalisée par la Fondation nationale américaine pour le sommeil affirme qu'un couple américain sur quatre est trop fatigué pour avoir des rapports, et ça m’attriste.

D’autres études ont révélé que les gens travaillent parfois tellement qu’ils n’ont même pas de désir, et ont perdu tout intérêt pour la chose. Le stress au travail peut par ailleurs contribuer à l'apparition de problèmes tels que la dysfonction érectile. Et personne ne souhaite cela.

Le fait est que si les gens n’ont pas d’orgasmes, leur santé en souffre et leur bonheur aussi. Le coït et la masturbation ont de nombreux bienfaits, ils améliorent aussi bien la santé physique que psychologique. Pour les hommes, éjaculer peut même faire baisser les risques de développer un cancer. Et en règle générale, avoir des orgasmes régulièrement soulage du stress, facilite le sommeil, booste les endorphines et le système immunitaire, qui lui-même est garant d'une bonne santé mentale.

Il est donc vraiment dans l’intérêt des dirigeants mondiaux de s’assurer que leurs citoyens se fassent jouir les uns les autres. Félicitations à la Suède. Cette idée de "pauses sexe" est fantastique. Si seulement je pouvais me précipiter chez moi et me mettre à poil, là tout de suite.