En France: Un Mauricien meurt après avoir été tabassé


Il a succombé à une hémorragie cérébrale après avoir reçu de violents coups au visage et à la tête. Le corps de Christian Dhookit, un Mauricien âgé de 47 ans, a été retrouvé au bas d’un escalier de l’hôtel de ville de Brest, en France, vendredi. Il était connu des services de police pour des faits de violence.




Le corps a été retrouvé vendredi 9 juin, tôt le matin, au bas d'un escalier de la mairie de Brest.

Des blessures à la tête, des traces de brûlures sur le haut du corps. Le cadavre d'un homme a été découvert vendredi matin dans le centre-ville de Brest (Finistère), à deux pas de la mairie. Il n'était pas visible depuis la rue, selon la mairie de Brest, qui a précisé qu'il avait été découvert en contrebas de l'une des entrées administratives du bâtiment.

Loading...

L'homme âgé de 47 ans est originaire de l'île Maurice, a indiqué samedi le parquet de la ville. «L'autopsie a révélé que la cause du décès était due à une hémorragie cérébrale à la suite de coups portés à la tête», a indiqué Éric Mathais, le procureur de Brest. «Le haut du corps comporte des traces de brûlures qui ne semblent pas être à l'origine du décès», poursuit-il dans un communiqué.