Elle refuse de coucher avec son mari ivre: Il l'agresse violemment

You can also highlight the text to listen to it.

Une habitante de Curepipe a été agressée, dans la soirée du jeudi 2 novembre, par son mari qui est enseignant.




La présumée victime.

Dans une plainte consignée à la police, cette directrice de compagnie âgée de 34 ans explique que son époux, 38 ans, l’accuse d’infidélité, parce qu’elle refuse d’avoir des relations sexuelles avec lui.

Loading...

La trentenaire a été violemment agressée par son mari après une fête d’anniversaire. Dans sa déposition, elle raconte qu’en rentrant de la fête, ils ont déposé leurs enfants chez leur grand-mère:

Kan noun rentre lakaz, mo mari in envi dormi ar mwa, mais mon réfusé parski li ti sou. Li pan kav accepter ca, linn franchi lor mwa ek commence batte mwa. Linn donne mwa plusieurs kout poing lor mo figir ek linn tappe mwa partout lor mo lécorps. Mais ene chance mon réssi sauver.

La directrice a reçu des soins à l’hôpital. Elle affirme qu’elle est fidèle à son mari:

Mo pas koner kifer li doute mwa. Pas akoz mon réfuse pou dormi ar li kan li sou ki v dire ki mo infidèle avec li. Li bizin respecter mo choix ek mo décision.

Le lundi 6 novembre, l’époux a été arrêté par la police. Il a fait valoir son droit au silence. Il a été traduit devant la cour de Curepipe. Il répond d’une accusation provisoire de violence domestique. Il a été libéré après avoir payé une caution.