Elle couche avec son beau-frère afin de tomber enceinte car son mari est stérile

You can also highlight the text to listen to it.

Elle ne présente aucun signe de remord et se dit même confiante que cette fois-ci, un test de grossesse confirmera que ses démarches ont porté leurs fruits.




Manisha

Le prix qu'elle a dû payer pour y parvenir pèserait sur la conscience de plusieurs, mais pas elle. Stoïque de nature, c'est avec l'approbation de son époux qu'elle a couché avec son beau-frère pour essayer de tomber enceinte.

Sous leur toit, pas de place pour des tabous archaïques. Manisha*, 32 ans, raconte :

On est allé voir un gynécologue il y a 3 mois pour comprendre pourquoi après plusieurs essais depuis 2012, on arrivait pas à concevoir un bébé. Il a fait des tests sur moi et mon époux et c'est alors qu'on a découvert que le nombre de spermatozoïdes de mon époux était très bas, ce qui veut dire qu'on ne pourra jamais avoir un bébé naturellement...

Loading...

Le médecin aurait tenté de les persuader de suivre un traitement qui allait coûter très cher, selon Gavin*, l'époux.

On allait débourser beaucoup d'argent pour avoir une petite chance d'avoir un enfant. C'était quasiment improbable. Après avoir fait notre recherche, on a décidé d'emprunter d'autres voies.

Le jeune couple est allé voir des prêtres, qui auraient fait des prières élaborées afin de les aider, sans aucun résultat. C'est alors que Keshav*, le frère de Gavin, serait intervenu. Manisha raconte :

On était à table tous les trois quand Keshav a fait une blague, suggérant que si je couchais avec lui, j'allais définitivement tomber enceinte. Alors que lui se marrait, Gavin et moi considérions vraiment cette option. Après 5 ans de mariage, on voulait d'un enfant plus que tout au monde.

Manisha aurait eu des relations sexuelles avec Keshav à trois reprises pour améliorer sa chance de concevoir. Comme elle l'avait prédit, il y a deux jours, elle a appris la bonne nouvelle. Le bonheur est à son comble chez ce jeune couple, et ils attendent l'arrivée de leur progéniture avec impatience.

* prénoms modifiés