Du gandia entre les chouchous: La police arrête un planteur de 57 ans

You can also highlight the text to listen to it.

Il avait trouvé une bonne planque pour cultiver du gandia : entre les rangées de chouchous de son potager. La police en a saisi pour quelque Rs 300 000, mercredi 13 septembre.




Le planteur Rajen Bhoonderowa s’adonnait aussi à la culture du gandia.

Rajen Bhoonderowa ne s’attendait pas à la visite surprise des limiers de l'ADSU de la Southern Division. Cet homme de 57 ans a été cueilli dans son champ par les policiers de la brigade anti-drogue. Ce planteur de légumes, habitant Dagotière, a été arrêté et placé en détention policière jusqu’à nouvel ordre.

Loading...

C’est sur la base de renseignements que les limiers ont monté une opération, mercredi, à Piton-du-Milieu. Ils se sont rendus dans la plantation de légumes de Rajen Bhoonderowa et leur fouille a été couronnée de succès. En effet, ils y ont découvert 30 plants de gandia, mesurant entre cinq et 70 centimètres.

Arrêté, Rajen Bhoonderowa a conduit les officiers à son domicile, à Dagotière, pour une autre perquisition. Ces derniers sont tombés sur une autre plantation de gandia à l’arrière de sa cour. Au total, 69 plants de gandia ont été déracinés par l’équipe de la Southern Division. Ils mesuraient entre 13 centimètres et 1m15.

La brigade anti-drogue estime la valeur marchande des 99 plants de gandia à environ Rs 300 000. Rajen Bhoonderowa a comparu devant la cour de Moka, le jeudi 14 septembre, sous une charge provisoire de cultivation of cannabis plants for the purpose of selling. La police ayant refusé à ce qu'il soit en liberté conditionnelle, il a été reconduit en cellule policière jusqu’à sa nouvelle comparution.

Par ailleurs, l’équipe de la Southern Division a déraciné 14 plants de gandia, mesurant entre 15 et 75 centimètres, dans la région de Riche-en-Eau. Le cultivateur est toujours recherché.