Doha Secondary School: Un bouncer baisse le pantalon d'un élève et le passe à tabac


Le père d’un étudiant de 14 ans, fréquentant la Doha Secondary School, soutient que son fils a été agressé dans l’enceinte de l’établissement et a porté plainte en ce sens. La direction, elle, nie tout incident.




L'élève a été malmené par le bouncer.

L’homme mis en cause est un bouncer de cet établissement de Phoenix qui, après les heures de classe, attribue les autobus aux élèves.

Le vendredi 23 juin, n’ayant pas apprécié que l’élève en question se soit faufilé dans un autobus sans sa permission, il l’aurait saisi, aurait baissé son pantalon et l’aurait passé à tabac. Du côté de la direction du collège, l’on récuse cette version des faits:

Loading...

Rien ne s’est passé dans l’enceinte de l’école. D’ailleurs des représentants de la police et de la Private Secondary Schools Authority sont venus et n’ont pas donné de suite à l’enquête quand ils ont vu que cela ne tenait pas la route.

Néanmoins, le père de l’étudiant s’est rendu à l’Ombudsperson for Children, au ministère de l’Éducation, à l’administration du collège et à la police de Camp-Levieux.

Entre-temps, le videur a eu vent des démarches du père. Armé d’une arme blanche, il serait allé à sa rencontre et l’aurait frappé au visage avant de le menacer de mort.

La direction du collège, pour sa part, insiste:

Il raconte n’importe quoi. Il a eu un problème particulier avec le monsieur. C'est tout.