De l'argent contre faveurs sexuelles: Ils tentent de profiter d'une femme vulnérable sur Facebook

You can also highlight the text to listen to it.

Un accident, survenu en septembre dernier, a chamboulé la vie de Risha. Son mari, cloué au lit depuis, cette femme de 31 ans, mère de deux enfants de 3 et 9 ans, s'est retrouvée dans une situation financière difficile. Elle a alors posté un message sur le réseau social Facebook pour chercher de l'aide.




Un des messages qu'a reçus Risha.

Belle, jeune, cherchant de l'aide... Donc en situation vulnérable. Très tentant pour ceux qui veulent en profiter.

Un internaute sans scrupules a commencé à lui envoyer des messages qui sont devenus de plus en plus obscènes. Sa proposition était claire : si elle était disposée à faire l'amour avec lui, il pourrait bien lui venir en aide...

Cet internaute n'est malheureusement pas le seul à lui avoir fait une proposition indécente. D'autres ont fait de même.

A-t-elle eu tort de demander de l'aide à travers Facebook ? Ceux qui veulent en profiter ont-ils été influencés par les photos qu'elle a postées sur son profil ?

Loading...
Risha

Evidemment, tous ceux qui ont accès à son profil ne lui ont pas tous proposé du sexe avant de l'aider. Il y en a qui ont sincèrement voulu lui venir en aide. Toujours est-il que lorsqu'on est une femme jeune, belle et dans une situation vulnérable, on n'est jamais à l'abri... Risha* raconte:

Mon choqué ek bien triste kan monn gagne ca bann kalité messages la. Mo ene mama. Mo missié bien malade. Zamais mo ti kwar dimounes pou essaye profite de mo faiblesse koumsa. Mo missié in ploré kan monn montré li bann messages monn gagné la. Mo envi passe ene massage ca bann boug la : nek imaginer demain c'est zot madame ou zot soeur ki p passe par ca bann moment difficile la ek bann zom p propose li pou dormi ar li pou aide li. Kouma zot pou ressenti ? Ena in même avoy mwa photos bann couples ki p faire l'amour ek par ca zot p faire mwa comprend ki zot p atan de mwa. Dégoûtant !

Risha révèle avoir posté ces messages indécents sur son profil Facebook. Les réactions n’ont pas tardé à pleuvoir, des internautes plus censés condamnant ces messieurs qui cherchent des proies faciles sur le Net.

Risha ajoute qu’elle a dû bloquer au moins une dizaine de messages depuis qu’elle a posté son appel à solidarité.

L'époux de Rishaa travaillait comme conducteur de JCB (pelleteuse) avant son accident et gagnait bien sa vie. Puis est survenu un tragique accident de la route où le véhicule qu’il conduisait a heurté un pylône électrique. Grièvement blessé, il a dû subir des délicates interventions chirurgicales, et a passé plus de six heures en salle d’opération. L’avenir dira s’il va se remettre de ses blessures.

Entre-temps, Risha et sa famille se retrouvent dans des sérieuses difficultés financières. L'époux de Risha n’a touché, à ce jour, aucune indemnité. Certains jours, la famille est contrainte de ne consommer que des “mine apollo”...

* prénom modifié